Search
Generic filters
La seconde vie de l’exposition Monumenta 2014

La seconde vie de l’exposition Monumenta 2014

L’exposition Monumenta 2014 démarre une seconde vie grâce au réemploi innovant et solidaire de son mobilier et de ses matériaux. Le mobilier, les matériaux et les déchets de l’exposition Monumenta 2014 au Grand Palais bénéficient d’une « seconde vie » grâce à démontage « responsable » intégrant un circuit inédit de réemploi solidaire, conçu et mis en place par Alice Audouin (COAL) et Renaud Attal, spécialistes de l’économie circulaire.

Une première, pour une exposition à fort impact environnemental.

Du 10 mai au 22 juin 2014, l’exposition Monumenta 2014 « L’étrange Cité » d’Ilya et Emilia Kabakov a occupé la Nef du Grand-Palais sur près de 1500 m2 et a produit environ 200 tonnes de déchets (bois, peinture, crépis, moquette, mobilier, etc.) Consciente des enjeux environnementaux d’une exposition d’une telle envergure et déjà engagée sur le recyclage du bois, la Rmn-Grand Palais a sollicité l’aide de spécialistes de l’économie circulaire et du développement durable, Alice Audouin (COAL) et Renaud Attal, Co-Recyclage.com et de RCube.org (Fédération des acteurs professionnels de la Réduction, du Réemploi et de la Réutilisation) pour concevoir et mettre en œuvre une solution novatrice au traitement de déchets de Monumenta 2014. Ils ont créé un circuit de réemploi sur-mesure pour le mobilier (tables, bancs, bureaux d’accueil…) ainsi que les parquets, moquettes, moulures et portes de l’exposition, faisant intervenir une dizaine de structures. Cette action a été réalisée pendant la phase de démontage qui se déroulait du 22 au 29 juin 2014.

Une solution solidaire vis-à-vis du secteur culturel.

Les bénéficiaires de ce circuit ont été sélectionnés avec la volonté de prolonger la dimension utopique et les valeurs de l’exposition. Il s’agit d’acteurs et de hauts lieux du « Do It Yourself », de la solidarité, du « Bio Hacking », de l’écologie, de l’économie sociale, de la culture et de l’open source : La Paillasse, Le Pavillon des Artistes, les Bâtisseurs d’Emmaüs, FreeSpace Paris,La Recyclerie, les festivals Krenchtown et WeLoveGreen, la Réserve des Arts, l’épicerie solidaire ASSECA du réseau WeArePhenix.com…

Après avoir récupéré le mobilier et les matériaux de l’exposition, chaque structure les réutilisera et les « upcyclera » selon ses besoins et ses envies. Dès juillet, l’exposition Japan Expo réutilisera des tables. Marie Schneegans de l’espace d’innovations collaboratives FreeSpace Paris, témoigne : « Tous les meubles nous sont d’une grande aide. » Les acteurs du secteur culturel, que ce soient les associations, les festivals ou les artistes, sont très demandeurs de mobilier et de matériaux. Le réemploi et la réutilisation, qui sont des étapes essentielles avant le « recyclage matière », permettent à l’économie circulaire d’être véritablement vertueuse. La démarche contribue à développer les principes de l’économie circulaire dans le secteur culturel, afin qu’il soit un promoteur mais surtout un acteur d’une société plus durable.


A voir aussi

FORUM « WHERE TO LAND » AU THÉÂTRE DU MAILLON
LE CHANT DES FORETS, MAIF Social Club, Paris
Contre-Temps à l’Abbaye d’Ambronay

  • À propos
    À propos

    COAL mobilise les artistes et les acteurs culturels sur les enjeux sociétaux et environnementaux et accompagne l'émergence d'une nouvelle culture de l'écologie à travers ses actions tel que le Prix COAL, le commissariats d'exposition, le conseil aux institutions et aux collectivités, la coopération européenne, et l'animation de conférences, d'ateliers et du premier site dédié



  • PRIX COAL
    PRIX COAL

    COAL remet chaque année le Prix COAL Art et Environnement, depuis 2010, et le Prix étudiant COAL - Culture & Diversité, depuis 2020.



  • Grands projets
    Grands projets

    Des grands projets liés aux rendez-vous forts de l’écologie politique, en lien avec des environnements naturels ou urbains.



  • Direction artistique
    Direction artistique

    Une cinquantaine d'expositions partout en France, des actions culturelles, des oeuvres dans l’espace publique et des accompagnements de projets pour contribuer à l'émergence d'une nouvelle culture de l’écologie.



  • Partage
    Partage

    Programmes de coopération à l’échelle européenne et internationale, soutien des institutions dans leur transition écologique à travers de l’accompagnement sur mesure, la formation, rayonnement des enjeux arts et écologie via des publications et de nombreuses conférences et ateliers.