Search
Generic filters
Tierra Del Fuego, Angelika Markul, Musée de la Chasse et de la Nature

Tierra Del Fuego, Angelika Markul, Musée de la Chasse et de la Nature

 

COAL présente l’exposition Tierra Del Fuego de Angelika Markul, lauréate de Prix COAL 2016, au Musée de la Chasse et la Nature.

 

Angelika Markul Tierra Del Fuego
4 septembre – 2 décembre 2018
Vernissage public 5 septembre 18:00-22.00

Exposition sous le commissariat de Lauranne Germond et Claude d’Anthenaise

Tierra del Fuego est un projet artistique polymorphe, composé d’un ensemble d’oeuvres plastiques qui porte sur la disparition d’un paysage de glaciers. Il est inspiré de l’archipel du même nom qui se situe en Patagonie, aux confluences de l’Argentine et du Chili, à l’extrême sud du continent américain. Le paysage exceptionnel et caractéristique de cette région du monde disparaît progressivement sous l’effet du changement climatique au même titre que la civilisation amérindienne qui vécu sur ces terres pendant 12 000 ans, avant d’y être décimée par les Européens. En lien avec son film La mémoire des glaciers qui accélére le processus de la fonte, Markul révèle les souvenirs enfouis dans les glaces et convoque une série de phénomènes et d’influences qui, ensemble, composent une symphonie de fin du monde.

Angelika Markul dispose des têtes, des plantes, des objets en bronze qui évoquent les traditions perdues des yagans, ces pêcheurs nomades de Terre de Feu ainsi qu’une sculpture de la dépouille d’un mylodon, cet animal préhistorique endémique désormais disparu. Deux grands tableaux de cire semble figurer les reliefs cartographiques de cette terre aux chemins oubliés. L’artiste a conçu cette œuvre en écho au poème la Iluvia lenta (« pluie lente ») de la poètesse chilienne Gabriela Mistral, qui appelle à une nécessaire reconnexion avec la terre mère.

Elle poursuit ici les obsessions qui sont au centre de son travail tels que le passage du temps et la fuite des traces mémorielles et matérielles. Sa pratique artistique est née d’une utopie, celle d’une archéologie totale, d’un archivage sans faille des traces de vies, qu’elles soient humaines, animales ou végétales.

Angelika Markul est lauréate du Prix COAL 2016 pour son projet Tierra del Fuego et lauréate du Prix MAIF pour sa sculpture en bronze Mylodon de Terre. Elle est représentée par la Galerie Solo (Paris), la Galerie Laurence Bernard (Genève) et LETO Gallery (Varsovie).

Un cycle de nocturnes autour des imaginaires du changement climatique et de la fonte des glaces est également organisé par COAL dans le cadre de l’exposition et des dix ans de l’association COAL.

+ d’infos sur le Cycle de nocturnes

INFORMATIONS PRATIQUES

Musée de la Chasse et de la Nature
62 rue des Archives
75003 Paris
4 septembre – 2 décembre 2018
Ouvert du mardi au dimanche
11:00 – 18:00
www.chassenature.org

PARTENAIRES
Tierra Del Fuego est produit avec la participation du DICRéAM.

Crédit photo : © Angelika Markul, Tierra del fuego, 2018, Mylodon, bronze


A voir aussi

FORUM « WHERE TO LAND » AU THÉÂTRE DU MAILLON
LE CHANT DES FORETS, MAIF Social Club, Paris
Contre-Temps à l’Abbaye d’Ambronay

  • À propos
    À propos

    COAL mobilise les artistes et les acteurs culturels sur les enjeux sociétaux et environnementaux et accompagne l'émergence d'une nouvelle culture de l'écologie à travers ses actions tel que le Prix COAL, le commissariats d'exposition, le conseil aux institutions et aux collectivités, la coopération européenne, et l'animation de conférences, d'ateliers et du premier site dédié



  • PRIX COAL
    PRIX COAL

    COAL remet chaque année le Prix COAL Art et Environnement, depuis 2010, et le Prix étudiant COAL - Culture & Diversité, depuis 2020.



  • Grands projets
    Grands projets

    Des grands projets liés aux rendez-vous forts de l’écologie politique, en lien avec des environnements naturels ou urbains.



  • Direction artistique
    Direction artistique

    Une cinquantaine d'expositions partout en France, des actions culturelles, des oeuvres dans l’espace publique et des accompagnements de projets pour contribuer à l'émergence d'une nouvelle culture de l’écologie.



  • Partage
    Partage

    Programmes de coopération à l’échelle européenne et internationale, soutien des institutions dans leur transition écologique à travers de l’accompagnement sur mesure, la formation, rayonnement des enjeux arts et écologie via des publications et de nombreuses conférences et ateliers.