Recherche-création : Xenopolitics

Recherche-création : Xenopolitics

Différentes recherches et expérimentations ont été effectuées dans le cadre du collectif d’artistes Aliens in Green, par les artistes Bureau d’études, Ewen Chardronnet, Spela Petric et Mary Tsang en vue de mettre en place une installation performée à l’intersection du laboratoire d’analyse, de l’observatoire des controverses et du jeu de plateau. Pour le Laboratoire de la culture durable (COAL-LADYSS), Aliens in green se porte plus spécifiquement, sur la relation entre alimentation et toxicité.

Ce projet qui a été conceptualisée lors d’un Dicream Développement, se focalise sur un objet complexe, enchevêtré, en réseau : les perturbateurs endocriniens. Les perturbateurs endocriniens nous concernent intimement : ils sont présents dans notre sang et traversent les corps humains et non humains au travers de ces grands circuits sémiotiques que sont les systèmes hormonaux. Les perturbateurs endocriniens mettent en jeu des questions sanitaires (toxicités) et sociétales (régimes pharmacopornographiques et éco-hétéro-normatifs (Preciado, Di Chiro). Mais également des enjeux industriels et géopolitiques (fusions industrielles entre groupes agro-, pétro- et pharmachimiques, alliances chimiques Chine/USA, etc.).

Pour le Laboratoire de la culture durable, l’équipe s’intéresse à la toxicité dans l’alimentation et plus précisément à l’existence des perturbateurs endocriniens, et des voies de réponses alimentaires anti-toxiques. Les artistes imaginent les formes que pourraient prendre une sculpture relationnelle qui permettrait aux publics ou participants à un workshop ou à une performance, de prendre des positions dans la problématique des perturbateurs endocriniens, de construire des alliances entre des acteurs, de reconnaître des lignes de conflits et de controverses entre les champs de recherche scientifique et les subjectivités, les enjeux politiques, sociétaux et culturels associés.

Crédit photo : Dasha Ilina

Des rencontres et des ateliers sont organisés tout au long du projet :

– Festival Open Source Body, la Gaîté Lyrique
Un serious game sur la politiques des toxicités pétro, agro et pharma touchant les acteurs humains et non humains impliqués dans le cycle endocrinien global a été mis en place, ainsi que divers entretiens  au sujet des relations aux toxicités du quotidien.

– Festival Nous ne sommes pas le nombre que nous croyons être, Cité internationale des Arts
Aliens in Green est intervenu dans le cadre du festival de la Chaire Arts & Sciences par un  ensemble de performances, projections, laboratoires, rencontres, conférences et dégustations autour des perturbateurs endocriniens.

L’équipe du projet

Les Aliens in Green sont un laboratoire d’investigation mobile et groupe de théâtre tactique qui mène des recherches sur les agents aliens du xéno-pouvoir anthropocénique. Le laboratoire met en œuvre des procédés intermédias qui font se rencontrer science ouverte, pratiques DIY, serious games, narration spéculative, intelligence culturelle et science-fiction, de manière à ouvrir un espace public critique. L’action réalisée peut donc être comprise comme étant à la fois symétrique et antagoniste de celle des « Men In Black ». Ils agissent comme des agents discursifs qui s’occupent des relations humaines avec des formes de vie de troisième type. Contrairement aux « Men In Black » qui opèrent dans le secret, les Aliens In Green agissent ouvertement pour permettre aux Terriens d’identifier les collusions entre capitalisme et intérêts xénopolitiques.

Plus d’informations sur Aliens in Green : aliensingreen.eu

Les partenaires

Le Laboratoire de la culture durable est soutenu par le ministère de la Transition écologique et solidaire, dans le cadre du Plan National d’Adaptation au Changement Climatique, le ministère de la Culture, le programme Europe Créative de l’Union Européenne, le réseau Imagine2020, la Fondation Carasso, et le DiCRÉAM. Il implique également de nombreux partenaires culturels et instituts de recherche : le LADYSS, l’ENS Paris, l’ENS Lyon et l’INRA.

 


A voir aussi

APPEL D’AIR : ATELIERS AVEC LA CLOCHE ET LE MASTER SPEAP ET l’EnsAD
LE COURLIS CENDRÉ PAR PHILIPPE BAUDELOCQUE
Appel d’air à la Nuit Blanche Métropolitaine de Nanterre

  • À propos
    À propos

    COAL mobilise les artistes et les acteurs culturels sur les enjeux sociétaux et environnementaux et accompagne l'émergence d'une nouvelle culture de l'écologie à travers ses actions telles que le Prix COAL, le commissariat d'exposition, le conseil aux institutions et aux collectivités, la coopération européenne, et l'animation de conférences, d'ateliers et du premier site dédié Ressource0.com



  • PRIX COAL
    PRIX COAL

    COAL remet chaque année le Prix COAL Art et Environnement, depuis 2010, et le Prix étudiant COAL - Culture & Diversité, depuis 2020.



  • Grands projets
    Grands projets

    Des grands projets liés aux rendez-vous forts de l’écologie politique, en lien avec des environnements naturels ou urbains.



  • Direction artistique
    Direction artistique

    Une cinquantaine d'expositions partout en France, des actions culturelles, des oeuvres dans l’espace publique et des accompagnements de projets pour contribuer à l'émergence d'une nouvelle culture de l’écologie.



  • Partage
    Partage

    Programmes de coopération à l’échelle européenne et internationale, soutien des institutions dans leur transition écologique à travers de l’accompagnement sur mesure, la formation, rayonnement des enjeux arts et écologie via des publications et de nombreuses conférences et ateliers.