UNE FRESQUE PAR TELMO MIEL À BOULOGNE-SUR-MER

UNE FRESQUE PAR TELMO MIEL À BOULOGNE-SUR-MER

Le projet street art de la ville de Boulogne-sur-Mer

La ville de Boulogne-sur-Mer ne cesse de mener une réflexion autour de son patrimoine tout en continuant à développer le concept de ville d’art et d’histoire. Repenser/Réfléchir à l’identité visuelle est indispensable pour développer l’imaginaire positif autour de la ville comme lieu d’art et d’histoire, mais aussi une possibilité pour le visiteur qui y passe, l’étranger qui y vit ou le boulonnais qui y est né un itinéraire de parcours d’art urbain.

Ce changement de visuel contribuera à projeter le boulonnais vers une image plus dynamique et où la création artistique trouvera sa place dans la participation des habitants.

Leur défi aujourd’hui est de générer un véritable « vivre ensemble » et un sentiment d’appartenance collectif à notre ville. Pour cela, la ville de Boulogne-sur-Mer est persuadée que les arts et la culture ont un rôle important à jouer dans la construction d’une identité et d’une image (au niveau régional, national et international). La ville compte cette force créative pour interroger les valeurs de la ville et plus largement de la société. Car les artistes ont ce pouvoir de changer nos regards, de nous faire réfléchir sur nos choix et notre futur.

Le faucon crécerelle

Le faucon crécerelle fait partie de la famille des Falconidés et plus précisément celle des rapaces diurnes. Présent sur toute l’Eurasie et une grande partie du nord de l’Afrique, il fait entre 32 et 35 centimètres de longueur, et entre 68 et 78 centimètres d’envergure. Son plumage se caractérise par un dos roux avec des tâches brunes, cependant avec des différences entre mâles et femelles. Ses ailes étroites sont brunes à leurs extrémités. Son ventre est en revanche plus clair avec des rayures et des tâches plus foncés. Son chant se fait plutôt rare, cependant on observe une grande variété de tonalité.

Le faucon crécerelle est un oiseau sédentaire qui s’adapte à différents types de milieux, en se nourrissant majoritairement de petits mammifères tel que des rongeurs. Pour attraper ses proies, il se déplace en vol stationnaire dit « vol en Saint-Esprit » et se laisse glisser vers sa proie.

Malheureusement, cette espèce est menacée par les produits chimiques utilisés pour l’agriculture qui appauvrissent les terres induisant une diminution de la qualité et la quantité de nourriture. Malgré son statut « espèce intégralement protégée », la population des faucons crécerelles en France a baissé de 20% entre 2001 et 2018. Sans une modification des systèmes d’exploitations des sols, la démographie de l’espèce continuera son déclin.

Les artistes

Telmo Pieper et Miel Krutzmann sont deux street artistes néerlandais qui forment un duo connu sous le nom de Telmo Miel. Les deux artistes se sont rencontrés durant leurs études en 2007 à Rotterdam, mais c’est uniquement en 2012 qu’ils fondent leur entreprise « TelmoMiel ». Ensemble aujourd’hui, ils créent des oeuvres hyper-réalistes sous la forme de peintures murales grandeur nature et de façades sur les murs du monde entier. En assemblant leurs styles et leurs compétences, le duo superpose des représentations réalistes pour un rendu autant onirique que surréaliste.

Miel Krutzmann explique que l’idée qui guide leurs créations « est

de proposer un certain regard sur la relation entre l’homme et la nature »

Pour cette fresque, intégrant le projet « Les Murs d’Audubon », les artistes ont voulu mettre en scène le faucon crécerelle accompagné d’une figure féminine : « Ici, on découvre une personne debout qui croise les bras dans une posture d’attente un peu fermée. Dans le même temps, elle tient un bâton sur lequel sont posés deux oiseaux protégés, des crécerelles. Ces deux postures symbolisent l’approche différente que l’homme peut montrer envers la nature, son respect et sa volonté de la protéger. »

« Souvent, quand les gens découvrent une œuvre, ils sont obsédés par les yeux » continue Miel. « Il cherche à qui ressemble le personnage et oublie le reste. Mais, on s’en moque. Cette personne est universelle. Elle pourrait être n’importe qui. Cette œuvre est une approche globale sur une thématique importante : le respect de la nature et la protection de l’environnement. »

Cette œuvre, autant graphique que philosophique, est à découvrir au 84 rue du Chemin Vert, Boulogne-sur-Mer 62200

Instagram du duo Telmo Miel
Site du duo Telmo Miel

© Photographie Telmo Miel


A voir aussi

APPEL D’AIR : ATELIERS AVEC LA CLOCHE ET LE MASTER SPEAP ET l’EnsAD
LE COURLIS CENDRÉ PAR PHILIPPE BAUDELOCQUE
Appel d’air à la Nuit Blanche Métropolitaine de Nanterre

  • À propos
    À propos

    COAL mobilise les artistes et les acteurs culturels sur les enjeux sociétaux et environnementaux et accompagne l'émergence d'une nouvelle culture de l'écologie à travers ses actions telles que le Prix COAL, le commissariat d'exposition, le conseil aux institutions et aux collectivités, la coopération européenne, et l'animation de conférences, d'ateliers et du premier site dédié Ressource0.com



  • PRIX COAL
    PRIX COAL

    COAL remet chaque année le Prix COAL Art et Environnement, depuis 2010, et le Prix étudiant COAL - Culture & Diversité, depuis 2020.



  • Grands projets
    Grands projets

    Des grands projets liés aux rendez-vous forts de l’écologie politique, en lien avec des environnements naturels ou urbains.



  • Direction artistique
    Direction artistique

    Une cinquantaine d'expositions partout en France, des actions culturelles, des oeuvres dans l’espace publique et des accompagnements de projets pour contribuer à l'émergence d'une nouvelle culture de l’écologie.



  • Partage
    Partage

    Programmes de coopération à l’échelle européenne et internationale, soutien des institutions dans leur transition écologique à travers de l’accompagnement sur mesure, la formation, rayonnement des enjeux arts et écologie via des publications et de nombreuses conférences et ateliers.