LE TEMPS AU TEMPS

LE TEMPS AU TEMPS


O4 – 06 avril 2014

Salon 1.618 I Carreau du Temple – Paris.

Commissariat – Lauranne Germond et Maëva Blandin I Coal

Artistes : Baptiste Debombourg, Mark Formanek, Jérémy Gobé, Charlie Jeffery, Olga Kisseleva, Lucie & Simon, Recycle Group, Lionel Sabatté, Scenocosme et Émile De Visscher.

Dans une ère où tout s’accélère, où la productivité, les moyens de transport et le rythme biologique sont soumis à des im- pératifs d’efficacité et de rentabilité, notre conception du temps mérite d’être remise en question. L’exposition “Le temps au temps”, qui regroupe dix artistes internationaux, confirmés ou émergents ayant fait des questions du développement durable l’un des axes de leur création, invite à ralentir et à méditer avec sensibilité aux temps qui sont les nôtres.

Du sac plastique jetable de supermarché sublimé par un travail d’orfèvre proposé par Baptiste Debombourg en association avec David Marin (Marx, 2012), aux plantes invasives de Charlie Jeffery (Office of imaginary landscape, 2014), l’exposition “Le temps au temps” révèle la préciosité et la valeur du temps de la création. L’événement donne également l’occasion de découvrir les coraux hybrides de Jérémy Gobé (Corail Restauration, 2012), mêlant le naturel au manufacturé, et une usine miniature de production de perles (Emile De Visscher, Pearling, 2013), substitution problématique du mécanique à l’organique.

Le temps de la circulation, tant celui des données informatiques que celui des hommes, sert également d’inspiration aux artistes de l’exposition. Le duo russe Recycle Group fait jaillir du sol des gaines lumineuses, métaphore de la multiplication des réseaux sociaux (Ground Content, 2013), tandis que Lionel Sabatté sculpte des loups à l’aide de la poussière générée par le passage des utilisateurs du métropolitain de la station Châtelet (La Meute, 2011).

L’exposition “Le temps au temps” est la représentation d’un monde où le temps, tour à tour, se déploie, s’interrompt, avance, recule, oubliant parfois l’humanité dans sa course. Rythmée par la musique cristalline d’un cerne de mûrier (Scenocosme, Échos, 2011), l’exposition se présente comme un instant suspendu, à l’image d’un Paris dépeuplé imaginé par Lucie & Simon dans leur film Silent World, Place de l’Opéra, Paris (2012-2013), propice à la contemplation et à l’éveil d’une lenteur oubliée, celle de la main, de la nature, et de la vie.

La visite de l’exposition “Le temps au temps” est également mesurée par des horloges aussi inventives qu’incongrues, à l’image de l’artiste berlinois Mark Formanek (Standard Time, 2009) qui crée une horloge numérique activée par 70 ouvriers durant 24 heures, ou de l’artiste d’origine russe Olga Kisseleva qui présente pour la première fois son œuvre Tweet Time (2014), une horloge dont l’heure recule au fur et à mesure que les utilisateurs du réseau social manifestent leur manque de temps.

Plus d’informations
www.1618-paris.com

Informations pratiques
Du 04 au 06 avril 2014
Carreau du Temple
75003 PARIS


A voir aussi

LE CHANT DES FORETS, MAIF Social Club, Paris
FORUM « WHERE TO LAND » AU THÉÂTRE DU MAILLON
Contre-Temps à l’Abbaye d’Ambronay

  • À propos
    À propos

    COAL mobilise les artistes et les acteurs culturels sur les enjeux sociétaux et environnementaux et accompagne l'émergence d'une nouvelle culture de l'écologie à travers ses actions telles que le Prix COAL, le commissariat d'exposition, le conseil aux institutions et aux collectivités, la coopération européenne, et l'animation de conférences, d'ateliers et du premier site dédié Ressource0.com



  • PRIX COAL
    PRIX COAL

    COAL remet chaque année le Prix COAL Art et Environnement, depuis 2010, et le Prix étudiant COAL - Culture & Diversité, depuis 2020.



  • Grands projets
    Grands projets

    Des grands projets liés aux rendez-vous forts de l’écologie politique, en lien avec des environnements naturels ou urbains.



  • Direction artistique
    Direction artistique

    Une cinquantaine d'expositions partout en France, des actions culturelles, des oeuvres dans l’espace publique et des accompagnements de projets pour contribuer à l'émergence d'une nouvelle culture de l’écologie.



  • Partage
    Partage

    Programmes de coopération à l’échelle européenne et internationale, soutien des institutions dans leur transition écologique à travers de l’accompagnement sur mesure, la formation, rayonnement des enjeux arts et écologie via des publications et de nombreuses conférences et ateliers.