LE TEMPS DE LA FIN, Espace d’Art Contemporain La Tôlerie, Clermont-Ferrand

LE TEMPS DE LA FIN, Espace d’Art Contemporain La Tôlerie, Clermont-Ferrand

“Gagner le combat qui oppose temps de la fin et fin des temps est la tâche qui nous est proposée aujourd’hui“ écrivait Günther Anders, en 1960 dans Le temps de la fin. Cet hiver se tient le sommet de Copenhague où la communauté internationale tentera de trouver un accord global pour lutter contre les conséquences désastreuses de nos systèmes de producton et de consommation sur le climat. De la disparition des distances spatiales et temporelles à notre pouvoir manisfeste de destruction à grande échelle (déclenchement de cataclysmes, risque industriel, armes atomiques), en passant par la réduction et la dégradation de nos ressources (matières premières, diversité biologique, pollution), la perspective de l’avènement de la catastrophe dans un monde fini constitue le nouveau paradigme par lequel nous devons reconsidérer notre rapport au monde. L’époque est à la gestion du risque et à la mise en place de stratégies de défense et de résilience.

Réduit par le dogmatisme scientifique, obscurci aux bénéfices d’enjeux dématérialisés et d’une exploitation de la peur, ce combat inspire anxiété et impuissance. Les deux expositions présentées pour la saison 2009-2010 au Centre d’Art contemporain la Tôlerie, Le temps de la fin et Résilience proposent d’appréhender autrement ces problématiques à travers le regard d’une nouvelle génération d’artistes qui en ont fait l’un des axes privilégiés de leur travail.

Les artistes réunis dans l’exposition Le temps de la fin trouvent leur point de croisement dans le développement d’une pensée écologique, une esthétique de la catastrophe et une irréductible mélancolie. Ils revisitent à la lumière des enjeux contemporains la grammaire des formes et les peurs de l’eschatologie universelle et des grands mythes fondateurs. Il y est question d’origine, de disparition, de claustrophobie, d’engloutissement, de contagion, de pesanteur des atmosphères… Ils redéfinissent les frontières d’un champ d’action individuelle et leurs oeuvres apparaissent comme autant de réponses à taille humaine, désarmantes par leur modestie et leur précarité, à la démesure de notre action collective.

Certaines flirtent avec une romantique nostalgie du monde perdu et participent d’une esthétique de la ruine. D’autres sont l’expression d’une révolte sourde, tentatives obstinées et dérisoires pour lutter contre la mécanique industrielle en lui opposant des gestes manuels et artisanaux. Des artistes arpenteurs redéfinissent des champs d’exploration dans un monde archi-défrichés et dans un syncrétisme décomplexé entremèlent expertises scientifiques et expérimentations sensibles. D’autres oscillent entre ironie et quête spirituelle, et se font tour à tour visionnaires, activistes, missionnaires.

Alternatives aux discours anxiogènes dominants ces propositions réaffirment le rôle de l’artiste pour tisser les liens entre le passé et l’avenir, faire l’état des lieux et ré- enchanter le monde. Une juste mesure entre la mélancolie et l’action pour participer selon la formule de Jean-Pierre Dupuy, à l’élaboration d’un catastrophisme éclairé.

Artistes : Maria Thereza Alves, Pierre Ardouvin, Art Orienté Objet, Lucie Chaumont, Camille Goujon, Tue Greenfort, Renzo Martens, Nicolas Milhé, Abraham Poincheval et Laurent Tixador, Gilad Ratman, Stéphane Thidet, Marie Velardi, Nikola Uzunovski.

Commissariat : Lauranne Germond

Vernissage le vendredi 20 novembre 2009 à 18 h 30

A venir : Résilience : de mai à juillet 2010

Remerciements :

aux prêteurs: Galerie Michel Rein, Galerie chez Valentin, Galerie Johann König, Galerie Eva Hober, Galerie Aline Vidal, Galerie In Situ, Galerie Fons Welters, Braverman Gallery, aux collectionneurs privés, aux artistes.

Implanté dans le cœur industriel de la Ville, l’Espace municipal d’art contemporain La Tôlerie, ancien garage réhabilité à l’initiative de la Ville de Clermont-Ferrand en 2003, s’affirme comme un instrument d’exploration de la création contemporaine. Il invite chaque année un commissaire extérieur pour imaginer et mettre en œuvre une programmation spécifique sur une saison. Lauranne Germond a été chargée de la programmation en 2009-2010.

Espace d’Art Contemporain La Tôlerie

10, rue de Bien- Assis
63000 Clermont-Ferrand

Tous les jours, sauf le lundi, de 14 h à 18h fermé le lundi et jours fériés.
Accès : Tram ligne A, arrêt Les Carmes (à 15 minutes du centre-ville)
Entrée libre

RENSEIGNEMENTS / PRESSE

Ville de Clermont-Ferrand
Direction de la Culture
15 mail d’Allagnat
63 000 Clermont-Ferrand

Gaëlle Gibault
ggibault@ville-clermont-ferrand.fr
Tél. 04 73 42 63 76

 

 


A voir aussi

LE CHANT DES FORETS, MAIF Social Club, Paris
FORUM « WHERE TO LAND » AU THÉÂTRE DU MAILLON
Contre-Temps à l’Abbaye d’Ambronay

  • À propos
    À propos

    COAL mobilise les artistes et les acteurs culturels sur les enjeux sociétaux et environnementaux et accompagne l'émergence d'une nouvelle culture de l'écologie à travers ses actions telles que le Prix COAL, le commissariat d'exposition, le conseil aux institutions et aux collectivités, la coopération européenne, et l'animation de conférences, d'ateliers et du premier site dédié Ressource0.com



  • PRIX COAL
    PRIX COAL

    COAL remet chaque année le Prix COAL Art et Environnement, depuis 2010, et le Prix étudiant COAL - Culture & Diversité, depuis 2020.



  • Grands projets
    Grands projets

    Des grands projets liés aux rendez-vous forts de l’écologie politique, en lien avec des environnements naturels ou urbains.



  • Direction artistique
    Direction artistique

    Une cinquantaine d'expositions partout en France, des actions culturelles, des oeuvres dans l’espace publique et des accompagnements de projets pour contribuer à l'émergence d'une nouvelle culture de l’écologie.



  • Partage
    Partage

    Programmes de coopération à l’échelle européenne et internationale, soutien des institutions dans leur transition écologique à travers de l’accompagnement sur mesure, la formation, rayonnement des enjeux arts et écologie via des publications et de nombreuses conférences et ateliers.