Search
Generic filters
LES AUDITIONS DU PARLEMENT DE LOIRE – NÉGOCIER EN CONTEXTE INTER-SPÉCIFIQUE

LES AUDITIONS DU PARLEMENT DE LOIRE – NÉGOCIER EN CONTEXTE INTER-SPÉCIFIQUE


Et si, pour la première fois en Europe, un fleuve avait la possibilité de s’exprimer et de défendre ses intérêts à travers un système de représentation interspécifique ?

Imaginé comme un processus constituant pour la création d’un parlement du fleuve, ce projet vise à définir les formes et fonctionnements d’un parlement pour une entité non-humaine (La Loire), où la faune, la flore et les différents composants matériels et immatériels seraient représentés.

Animée par l’écrivain et juriste Camille de Toledo, la commission pour un parlement de Loire vous invite à suivre son travail d’enquête au travers d’une série d’auditions. Ces auditions mettent en acte une recherche collective pour imaginer l’institution potentielle d’un écosystème fluvial et impliquer dans un parlement reconfiguré la faune, la flore, les bancs de sable, les masses d’eau et l’ensemble des composantes de la Loire.

 

COAL est partenaire de ce projet porté par le POLAU avec le programme artistes-ingénieurs·es : #GÉNIESGÉNIES, la Région Centre-Val de Loire , Ciclic (dispositif Auteur associé avec l’écrivain juriste Camille de Toledo), Rayons Frais/Ville de Tours et l’Ecole de la nature et du paysage

Membres de la commission : Camille de Toledo, Virginie Serna, Bruno Marmiroli, Lolita Voisin, Joan Pronnier, Stephane Cordobes.

 

Ecouter la conversation #1 : Comment aller vers des institutions inter-espèces ?

Pour la première conversation téléphonique du parlement de Loire, Camille De Toledo réunit Antoine Conjard (Directeur de la Scène Nationale de l’Hexagone, Meylan), Marine Yzquierdo, Sylvia Lasfargeas, Samy Hamel, Nina Salaunlhelgoualch (juristes, membres de Notre Affaire à tous) et Jérémy Cheval (architecte, enseignant-chercheur à l’Ecole de l’Anthropocène à Lyon). Ensemble, Ils échangent sur la possible réplication du projet du parlement de Loire hors du territoire ligérien et sur l’essaimage de l’idée de la nature comme sujet de droit. Le recensement de jurisprudences, la mise en place d’un service public de l’imaginaire et de nouveaux outils de représentation de texte de lois sont autant de pistes tracées par nos invités pour penser une diffusion élargie des droits de la nature.

 

Ecouter la conversation#2 : Des expériences de communication entre les différentes espèces

Julie Cabot-Nadal (éco-psychologue), Emilie Barrier (psychologue, interprète pour animaux) et Serge Mang-Joubert (ingénieur géomaticien, sylvotherapeute) sont invités par Pascal Ferren pour échanger sur leurs expériences de communication inter-espèces. Mises à l’écoute, rituels de connexion, méditations, ces praticiens partagent avec la commission leurs outils pour comprendre les langages du vivant et du non-vivant.

 

Ecouter la conversation#3 : Comment concevoir et produire des formes sans nuire à l’équilibre d’un système naturel ?

Bruno Marmiroli, membre de la commission du parlement de Loire, invite des spécialistes du « faire » ; Isabelle Daëron (designer), André Guillerme (historien des techniques), James Bouquard (paysagiste) et Patrick Genty (jardinier/paysagiste) pour réfléchir à la question qui taraude toutes celles et ceux qui, dans leurs pratiques, produisent des formes et des objets dans l’espace ligérien : comment mettre en place des protocoles, des modes de faire et des gestes sans nuire à l’équilibre du système Loire ? Les savoir-faire vernaculaires, les procédures de détournement de la commande publique sont quelqu’une des pistes de réponses développées par les invités lors de cette conversation.

 

Ecouter la conversation #4 : Les artistes en prise avec le vivant

Joan Pronier (membre de COAL) a invité les artistes plasticiens Rocio Berenguer (chorégraphe de l’après Anthropocène), Thierry Boutonnier (plasticien revendiquant la coopération et l’inter-dépendance avec les écosystèmes dans sa pratique) et Benoit Mangin(artiste cofondateur du duo Art orienté objet) à venir partager leurs expériences de collaboration et de représentation du vivant. Comment ces expériences sensibles nous permettent de nous attacher, de comprendre d’autres comportements que ceux des êtres humains ? En quoi les artistes sont des alliés de cet élargissement de la perception ? Sont-ils une voix particulière pour la représentation du vivant dans un projet comme un parlement de Loire ?

 

Ecouter la conversation #5 : « Entrées en matière Loire »

Table-ronde animée par Virginie Serna avec :– Zazü Art (artiste Land Art)– Stéphane Rodrigues (professeur des universités, université de Tours, sédimentologue fluviatile, spécialiste Loire, responsable de la Filière Ingénierie des Milieux Aquatiques spécialité Aménagement – Environnement Polytech Tours– Damien Hémeray (conservateur de la Réserve naturelle nationale de Saint-Mesmin),
Virginie Serna, archéologue, conservatrice en chef du Patrimoine, chargée de mission au ministère de la culture et membre de la commission invite pour cette conversation trois professionnels de Loire à dialoguer de leurs façons de travailler avec l’eau. Quelles sont leurs manières d’entrer en contact avec l’eau ? Comment comprendre, quantifier, qualifier l’eau de la Loire et ses lits ?

 

Prochain rendez-vous le samedi 17 octobre 2020 « Conflits et négociations entre les espèces « 

Se mettant à l’écoute des luttes internationales et locales, les membres de la commission auditionnent la juriste et fondatrice de « Notre Affaire à Tous » Valérie Cabanes, l’artiste et chercheur Matthieu Duperrex et la spécialiste des politiques publiques de l’eau Gabrielle Bouleau.

 

Revoir les précédentes auditions du parlement de Loire :

 

En raison du contexte actuel lié à la pandémie de COVID-19, la commission pour la création d’un parlement de Loire et le POLAU-pôle arts & urbanisme ré-inventent leurs manières de travailler et proposent un espace de discussion sous la forme de podcasts réunissant chercheurs, artistes, militants écologistes, programmateurs culturels.

 

Une référence, un projet, une idée ? Contribuez vous aussi au Parlement de Loire ICI !
Image à la une  : © Photographie de Bruno Marmiroli
Image 1 : © Photographie A. Fluck-POLAU
Image 2 : © Photographie A. Fluck-POLAU
Image 3 : © Photographie A. Fluck-POLAU
Image 4 : affiche, Le Parlement de Loire


A voir aussi

MOOC Art et Ecologie
Rencontre entre Andrea Olga Mantovani et Baptiste Morizot
L’OCÉAN : SOURCE D’ÉNERGIE ? TABLE RONDE FRANCE – PORTUGAL

  • À propos
    À propos

    COAL mobilise les artistes et les acteurs culturels sur les enjeux sociétaux et environnementaux et accompagne l'émergence d'une nouvelle culture de l'écologie à travers ses actions tel que le Prix COAL, le commissariats d'exposition, le conseil aux institutions et aux collectivités, la coopération européenne, et l'animation de conférences, d'ateliers et du premier site dédié



  • PRIX COAL
    PRIX COAL

    COAL remet chaque année le Prix COAL Art et Environnement, depuis 2010, et le Prix étudiant COAL - Culture & Diversité, depuis 2020.



  • Grands projets
    Grands projets

    Des grands projets liés aux rendez-vous forts de l’écologie politique, en lien avec des environnements naturels ou urbains.



  • Direction artistique
    Direction artistique

    Une cinquantaine d'expositions partout en France, des actions culturelles, des oeuvres dans l’espace publique et des accompagnements de projets pour contribuer à l'émergence d'une nouvelle culture de l’écologie.



  • Partage
    Partage

    Programmes de coopération à l’échelle européenne et internationale, soutien des institutions dans leur transition écologique à travers de l’accompagnement sur mesure, la formation, rayonnement des enjeux arts et écologie via des publications et de nombreuses conférences et ateliers.