Search
Generic filters
PRIX ÉTUDIANT 2020 : LES LAURÉATS

PRIX ÉTUDIANT 2020 : LES LAURÉATS

Pour sa première édition, le Prix étudiant COAL – Culture & Diversité a été décerné au collectif L’envers d’un monde, composés d’étudiants Centre national des arts du cirque de Châlons-en- Champagne. 

Crédit image : © L’envers d’un monde

Dû au contexte sanitaire, la cérémonie du Prix COAL 2020 ainsi que du Prix étudiant COAL – Culture & Diversité 2020 a été annulée. Les échanges se sont faits en ligne.

« Dans un environnement en pleine mutation, la créativité et l’engagement des jeunes artistes apportent de nouvelles propositions et de nouveaux récits à la transition écologique. La Fondation Culture & Diversité est heureuse d’accompagner cette dynamique, plus que jamais au cœur des préoccupations contemporaines. », Éléonore de Lacharrière, Déléguée générale, Fondation Culture & Diversité.

L’envers d’un monde, le projet lauréat d’Erwan Tarlet, Maria Jesus Penjean Puig, Marin Garnier et Guiseppe Germini, étudiants au Centre national des arts du cirque.

« Relier l’art et la nature dans les territoires de Réserves Naturelles de métropole et d’outre mer est un défi que nous relevons grâce au prix étudiant qui sera accueilli cette année pour deux mois en résidence dans la Réserve Naturelle de la Massonne. Le choix du spectacle vivant au travers de la création “l’Envers d’un monde” résonne pour nous comme une ode à la nature, à la jeunesse, au renouveau. Croiser les regards de l’artiste et du gestionnaire de la réserve naturelle pour faire naitre un spectacle porteur de sens et d’émotions, c’est une aventure qui débute que nous espérons voir grandir dans les années à venir » Charlotte Meunier, Présidente de Réserves Naturelles de France.

L’envers d’un monde met en jeu et en mouvement, par une performance circassienne implantée en plein cœur d’un espace naturel, la démesure et le réalisme de notre monde, dans cet interstice entre la liberté humaine et celle de la Terre. Par ce spectacle, l’art circassien s’empare des enjeux de la consommation et de la production de masse, destructrices des écosystèmes, pour en renverser les symboles les plus forts et l’interroger sous tous ses aspects, matériels, relationnels, corporels, émotionnels. Mêlant tour à tour, acro-danse, fil tendu, manipulation d’objets, suspension maxillaire, ce groupe de cinq circassiens internationaux donne à voir et à retranscrire une mise en danger, vertigineuse et acrobatique, bien loin des chemins rectilignes de la morale.

La mise en scène est celle d’un zoo humain, situé dans un futur dystopique mais qui n’est jamais très loin de la réalité dans laquelle nous habitons. En s’inscrivant dans un espace naturel défini, et en créant un contraste avec lui, L’envers d’un monde invite le public à aborder cet espace sous un nouvel angle. Autour de cette performance, des actions culturelles de sensibilisation à l’environnement seront proposées sur plusieurs jours avec la population locale.

Une promenade immersive, telle une expédition collective, ouvrira le voyage amenant les spectateurs sur le lieu du spectacle. Celui-ci devient alors la jonction des vivants : un public intergénérationnel, complice d’une forme artistique singulière, inscrite dans un espace naturel. Les jeux de contraste entre fiction et réel, rêve et cauchemar, rire et désespoir, sont des outils pour parler du monde d’aujourd’hui, issus du cirque dont l’essence même est d’être un art vivant, un art du réel.

Collectif L’envers d’un monde, composés par Erwan Tarlet, Maria-Jesus Penjean Puig, Marin Garnier, Tia Balacey et Giuseppe Germini, originaires du Chili, de France et d’Italie.

Suite à plusieurs créations collectives dans le cadre de leur formation à travers le cirque, la danse et le théâtre, ils décident de sortir des sentiers battus, des salles et de leurs carcans, afin de confronter ce qui bouillonne en eux a une expérience humaine et artistique. Ensemble, ils proposent un espace pluriel, un appel à poser un autre regard sur le cirque, un cirque de nature. Chargés de cet art pluridisciplinaire en plein essor, ils portent l’envie de l’exporter au cœur des espaces naturels et de ses habitants. 

RENCONTRE AVEC LES LAURÉATS

Quel est votre rapport, en tant qu’artiste ou à titre personnel, à l’engagement environnemental ? Comment imaginez-vous le monde qui vient ?

Ces deux questions sont pour nous indissociables. Au sein du collectif, l’artiste n’est pas dissocié de nos individualités, tant sur l’engagement environnemental que sur tout autre engagement. C’est au contraire notre pensée commune qui nous a réunis. Elle est à l’essence même de ce projet.

La période particulière que nous venons de traverser et qui a donné à la nature un répit de quelques mois, nous amène à nous interroger : ne faudrait-il pas créer avec et pour elle ? Réinventer des modèles de production, créer avec les espaces déjà existants, transformer et solidariser le public avec de nouvelles initiatives de partage et de créations collectives.

Ce cirque de nature que nous construisons est pour nous le vecteur de cette transition éco-culturelle, au travers d’une forme artistique pluridisciplinaire qui rassemble et transforme pour un nouveau départ. Nos engagements personnels créent une complicité à l’unisson, qui vient se placer au cœur de notre travail. C’est justement parce que ces engagements nous sont chers individuellement qu’ils se complètent et génèrent une effervescence bienveillante à l’égard des espaces naturels de création et des populations ancrées au cœur de ce patrimoine. Le tout, face à une pression de production à n’importe quel prix. C’est la force de cette pensée commune qui nous a rassemblés, pour créer et s’interroger.

Ce projet, tout en étant une satire, est avant tout le fruit d’un espoir commun qui vibre au travers des instants de production et de création alternative. A l’heure où la consommation est à son apogée, il nous faut sortir des sentiers battus et restituer l’art au cœur de la nature. La nature au cœur de notre humanité.

RÉSIDENCE DANS LA RÉSERVE NATURELLE DE LA MASSONNE

Fort du partenariat avec les Réserves naturelles de France, le Prix étudiant COAL – Culture & Diversité a permis au collectif l’Envers d’un monde d’effectuer sa résidence au sein de la Réserve naturelle régionale de la Massonne, située en Nouvelle Aquitaine.

JURY 2020

  • Christophe Aubel, Directeur Général Délégué à la mobilisation de la société, Office français de la biodiversité
  • Julie Chénot, Directrice de la Fondation Camargo, Cassis
  • Jean-Max Colard, Critique d’art, commissaire et responsable du service de la parole, Centre Pompidou
  • Felizitas Diering, Directrice du FRAC Alsace
  • Christine Germain, Directrice du Musée de la Chasse et de la Nature
  • Fabrice Hyber, Artiste
  • Olivier Lerude, Haut fonctionnaire au Développement durable, ministère de la Culture
  • Charlotte Meunier, Présidente des Réserves naturelles de France

 

DOTATION

La Fondation Culture & Diversité octroie au lauréat une résidence de 2 mois au sein d’une Réserve naturelle de France, assortie d’une dotation d’aide à la production à hauteur de 5 000 euros. Dans le cadre de la résidence, la Fondation Culture & Diversité prend en charge le logement, les per diem et le transport.

PORTEURS DU PRIX ÉTUDIANT COAL – CULTURE & DIVERSITÉ

Le Prix étudiant COAL – Culture & Diversité est porté par la Fondation Culture & Diversité et l’association COAL.

La Fondation Culture & Diversité, fondation d’entreprise de Fimalac créée par Marc Ladreit de Lacharrière, a pour mission de favoriser l’accès aux arts et à la culture des jeunes issus de milieux modestes. Depuis son lancement en 2006, elle conçoit et mène directement sur le terrain avec ses partenaires culturels, éducatifs et sociaux des programmes pérennes. Plus de 35 000 jeunes ont d’ores et déjà bénéficié de ses actions.

PARTENAIRES

L’association Réserves naturelles de France (RNF) anime un réseau national de plus de 700 professionnels de la protection de la nature œuvrant quotidiennement dans les territoires où existent près de 350 réserves naturelles. Leurs actions s’appuient sur trois missions : la connaissance du patrimoine naturel biologique et géologique, sa gestion et sa protection, la sensibilisation et la découverte par les citoyens de ces espaces de nature, de vie, de rencontres et de création. Ambassadrice des réserves naturelles, RNF porte la voix de la nature pour une mobilisation active de tous les acteurs de la société, notamment dans le domaine de la culture.

Découvrez :


A voir aussi

PRIX COAL ART ET ENVIRONNEMENT
PRIX COAL 2022 : LES LAURÉAT·ES
PRIX ÉTUDIANT 2022 : LE LAURÉAT

  • À propos
    À propos

    COAL mobilise les artistes et les acteurs culturels sur les enjeux sociétaux et environnementaux et accompagne l'émergence d'une nouvelle culture de l'écologie à travers ses actions tel que le Prix COAL, le commissariats d'exposition, le conseil aux institutions et aux collectivités, la coopération européenne, et l'animation de conférences, d'ateliers et du premier site dédié



  • PRIX COAL
    PRIX COAL

    COAL remet chaque année le Prix COAL Art et Environnement, depuis 2010, et le Prix étudiant COAL - Culture & Diversité, depuis 2020.



  • Grands projets
    Grands projets

    Des grands projets liés aux rendez-vous forts de l’écologie politique, en lien avec des environnements naturels ou urbains.



  • Direction artistique
    Direction artistique

    Une cinquantaine d'expositions partout en France, des actions culturelles, des oeuvres dans l’espace publique et des accompagnements de projets pour contribuer à l'émergence d'une nouvelle culture de l’écologie.



  • Partage
    Partage

    Programmes de coopération à l’échelle européenne et internationale, soutien des institutions dans leur transition écologique à travers de l’accompagnement sur mesure, la formation, rayonnement des enjeux arts et écologie via des publications et de nombreuses conférences et ateliers.